Actualité

18 mars 2015 – Conférence « Exercer la justice en présence de l’ennemi (1914-1918) »

Conférence de Jérôme de Brouwer et Mélanie Bost  « Exercer la justice en présence de l’ennemi. Magistrature et Barreau face à l’Occupant (1914-1918) »

Au lendemain de la Première guerre mondiale, au mois de novembre 1918, la magistrature belge  est auréolée de gloire. Durant dix mois, depuis février 1918, elle s’est opposée à l’Occupant par la grève, en  confrontant  l’ennemi à la menace du désordre, face à une justice paralysée.  Le barreau n’est pas en reste, loin de là. Il a manifesté très tôt son opposition aux mesures de l’Occupant. A Bruxelles, les annales du barreau ont retenu les manifestations de résistance de son bâtonnier, Léon Théodor, qui est déporté dès 1915. La grève de la magistrature et la déportation du bâtonnier Théodor apparaissent comme deux jalons essentiels de la glorification des acteurs du monde judiciaire, avocats et magistrats, au lendemain de la Première Guerre mondiale. Mais cette évocation suffit-elle ? Quelle fut l’attitude la magistrature au cours des premières années de l’Occupation ? Une attitude de docilité qui tranche avec l’image de la grève qu’elle laissera à la postérité.  Quelle fut l’attitude des avocats, au-delà de celle du bâtonnier  et du conseil de l’Ordre? On voit de nombreux avocats s’investir  – très tôt – dans les journaux clandestins ou dans les associations de secours. Et, repoussée dans l’ombre de la glorification : la collaboration et sa répression, celle qui touchera les magistrats comme celle qui touchera les avocats… L’évocation de l’attitude de la magistrature et du barreau sous la Première occupation que proposeront Mélanie Bost et Jérôme de Brouwer, se concentrera sur Bruxelles, centre de la vie judiciaire. Ils y exposeront, avec toutes les nuances que requièrent les développements contemporains de l’histoire de la Première guerre mondiale, un tableau de ce que furent les acteurs du monde judiciaire  au cours de ces quatre années d’occupation.

Lieu: Palais de Justice – vestiaire des avocats

Date: 18 mars 2015 à 20h00