Jérôme de Brouwer

jer-2
Directeur

Coordonnées

Tél. : + 32 (0)2 650 36 09
Fax : + 32 (0)2 650 36 11
jerome.de.brouwer@ulb.ac.be

J érôme de Brouwer est docteur en histoire (UCL, 2009). Licencié en droit (UCL, 1997) et licencié en histoire (UCL, 1999), il est également titulaire d’un diplôme d’études approfondies en histoire (UCL, DEA Ecole doctorale Normes, cognition, cultures, 2005). Il a effectué plusieurs séjours scientifiques extérieurs, au sein du CESDIP (Paris-Guyancourt), au Max-Planck Institut für Europaïsche Rechtsgeschichte (Francfort/Main), à l’Instituut voor Rechtsgechiedenis (Université de Gand) ainsi qu’à l’université de Princeton.

Il est actuellement chargé de cours à la Faculté de droit et de criminologie, au sein de laquelle il dispense les cours d’Histoire du droit et des institutions, de Questions approfondies d’Histoire du droit ainsi que d’Histoire de la Justice pénale.

Recherches

Les activités de recherche de Jérôme de Brouwer s’articulent autour de l’histoire du droit et de la justice en Belgique et dans l’espace européen. Après avoir consacré sa thèse de doctorat à la peine capitale en Belgique, en particulier à l’émergence du système abolitionniste de fait au 19ème siècle, il poursuit ses recherches autour de l’évolution des codifications pénales en Europe au 19ème siècle, sur la problématique de la publicité de l’exercice de la justice au 19e et 20e siècle ainsi que sur les représentations du monde et de l’activité judiciaires. Il a également développé, dans la filiation du mouvement Law et literature, une expérience de recherche et d’écriture articulée autour des relations entre droit, histoire du droit et littérature.

La codification pénale en Belgique et dans l’espace européen au 19e siècle

A la suite de ses recherches menées dans le cadre de son doctorat, consacré à la peine de mort et à l’émergence du système abolitionniste de fait en Belgique au 19e siècle, Jérôme de Brouwer se consacre à l’étude des processus de recodification pénale qui ont pris cours en Belgique et en Europe après la chute de l’Empire français.

Représentations du monde et de l’activité judiciaires

Initiées à travers diverses contributions ponctuelles, ces recherches ont pour objet l’approche des représentations liées à l’exercice de la justice. Elles se concentrent aujourd’hui sur l’étude du phénomène de la dépublicisation de la justice pénale, à l’apparition et le développement de la voiture cellulaire en Belgique.

Cet axe de recherche s’ouvre également sur l’étude de la sphère des auxiliaires de justice que sont les avocats, ou encore celui que les autorités désignent sous l’appellation d’exécuteur des arrêts criminels » (le bourreau).

Histoire, droit et narrativité

Parallèlement à ses activités de recherches traditionnelles, Jérôme de Brouwer a initié, en collaboration avec X. Rousseaux et certains membres du Centre d’Histoire du droit et de la Justice (CHDJ, UCL), un projet centré sur la communication de l’histoire du droit et de la justice à travers une approche narrative fictionnalisée.

Publications

Histoire des pénalités

DE BROUWER, J., « La résistance au processus de dépublicisation de la peine capitale en Belgique au XIXe siècle », dans P. Bastien, D. Fyson, J.-P. Garneau, T. Nootens, Justice et espaces publics en Occident, du Moyen âge à nos jours, Québec, Presses de l’Université de Québec, 2014, pp.99-109.

DE BROUWER, J. « Une tentation libérale ? La réforme du Code Pénal en Belgique à travers la redéfinition de l’échelle des peines (1830-1867) « , dans Y. Jeanclos (éd.), La dimension historique de la peine, Paris, Economica, 2013, pp.293-313.

DE BROUWER, J., « ‘Face à un « débris d’un autre âge’… : les axes de la réforme du code pénal de 1810 et ses difficultés en Belgique (1830-1867) », dans Le Code pénal. Les métamorphoses d’un modèle, 1810-2010, Acte du colloque Lille/Gand, 16-18 décembre 2010, Lille, 2012, pp. 151-164.

DE BROUWER, J., « Idées libérales, indifférenciation pénale ? Projets de réforme de l’échelle des peines et prise en considération de la population pénale », dans BOURGUIGNON, M.-A., ROUSSEAUX, X., DAUVEN, B. (dir.), Amender, sanctionner et punir, Recherches sur l’histoire de la peine du Moyen Age au XXe siècle. Actes de la journée d’études de Louvain-la-Neuve, 19-20 octobre 2009, Louvain-la-Neuve, Presses universitaires de Louvain, (Histoire, justice, sociétés), 2012, pp.153-160.

DE BROUWER, J, « Face aux exigences de l’ordre et de la moralité publique : la dépublicisation de l’exécution capitale (Belgique, 19e siècle) », Annales de droit de Louvain, 2011/2, pp.273-287.

DE BROUWER, J., « La mobilisation des parquets face au mauvais gré dans le Tournaisis (1840-1850) », dans Créer, administrer, réformer. Regards croisés sur dix siècles d’histoire des institutions publiques en Hainaut et Tournaisis, 2010, pp.129-146.

DE BROUWER, J., « Abolir ? La peine de mort et l’avènement de l’abolition de fait en Belgique », Annales de droit de Louvain, 2009/3, pp.211-227.

DE BROUWER, J., « Une ‘expérience abolitionniste’? Portée et limites de la non application de la peine capitale en Belgique entre 1830 et 1834 », dans WYFFELS, A. et ROUSSEAUX, X., Histoire du droit, une nouvelle génération de recherches, Louvain-la-Neuve, Presses de l’Université de Louvain, (Histoire, justice, sociétés), 2009, pp.423-442.

DE BROUWER, J., « L’introuvable équilibre des parties dans la procédure pénale. Histoire et actualité », J.T., 2008, pp.664-666.

DE BROUWER J., « Moins coupables ? Perceptions de la jeunesse et enjeux socio-politiques dans le débat sur la peine capitale en Belgique au XIXème siècle », Revue d’histoire de l’enfance irrégulière, n°9, novembre 2007, pp.93-106.

DE BROUWER, J., « La peine dans l’espace public. Les exécutions capitales à Bruxelles (1810-1867) » dans CAULIER, B., COURTOIS, L. (dir.), Québec – Wallonie. Dynamique des espaces et expériences francophones, Québec, Presses de l’Université Laval, 2006, pp.135-148.

DE BROUWER, J., « Statistique et peine de mort en Belgique (1795-1875) : grandeur et servitude du chiffre » dans VESENTINI, F. (dir.), Les chiffres du crime en débat. Regards croisés sur la statistique pénale en Belgique (1830-2005), Louvain-la-Neuve, Académia-Bruylant, 2005, pp. 253-277.

DE BROUWER, J., « La guillotine bruxelloise « , Cahiers de la Fonderie, n.27 : Ordre public et Justice, décembre 2002, pp.32-35.

Histoire du monde judiciaire et des représentations de la justice

DE BROUWER, J., « Une ‘triste attitude’ ? Le barreau de Bruxelles sous le régime hollandais (1815-1830) », J.T., 2015, p.511.

COPPEIN, B., DE BROUWER, J., Histoire du Barreau de Bruxelles, 1811-2011 / Geschiedenis van de Balie van Brussel, Bruxelles, Bruylant, 2012.

DE BROUWER, J., « En marge de la cité, en marge de la Justice : le bourreau dans la province de Brabant (1810-1867) » dans DOLAN, Cl. (dir.), Entre Justice et justiciables: les auxiliaires de la justice : intermédiaires du Moyen Age au XXe siècle, Québec, Presses de l’Université Laval, 2005, pp.261-276.

ROUSSEAUX, X., DE BROUWER, J., « La Belgique aux pieds de la Justice : représentations du monde judiciaire et comportements populaires lors de l’inauguration du Palais de Justice de Bruxelles » dans Figures de Justice. Etudes en l’honneur de Jean-Pierre Royer, Lille, Centre d’Histoire judiciaire, 2004, pp.469-480.

COPPEIN, B., DE BROUWER, J., « Le Barreau de Bruxelles a deux cents ans », J.T, 2011, pp.504-508.

COPPEIN, B., DE BROUWER, J., « Tweehonderd jaar balie Brussel », R.W., n°41, 11 juin 2011, pp.1714-1721.

DE BROUWER, J., « L’affaire Walschaert. Le cours de la Justice dans la communion populaire (1882-1884) », Cahiers de la Fonderie, n.33: Molenbeek, décembre 2005, pp.86-90.

DE BROUWER, J., « Un crime qui ébranla les Bruxellois. L’affaire de la maison Evenepoel », Cahiers de la Fonderie, n.27 : Ordre public et Justice, décembre 2002, pp.36-40.

DE BROUWER, J., ROUSSEAUX, X., « Thémis à Babylone. Le palais de Justice de Bruxelles », Cahiers de la Fonderie, n. 27 : Ordre public et Justice, décembre 2002, pp.52-55.

Droit, justice et guerres

DE BROUWER, J., « La Cour de cassation face à la continuité des pouvoirs législatif et exécutif au cours de la seconde occupation (1940-1944), J.T., 2014, pp.635-639.

AMEZ, B., DE BROUWER, J., « L’affaire Graff : la Belgique et les difficultés du retour à la normalité pénale et judiciaire (1922-1923) », dans HOULLEMARE, M. et NIVET, Ph. (éd.), Justice et guerre de l’Antiquité à la Première Guerre mondiale, Actes du colloque Justice et guerre de l’Antiquité à la Première Guerre mondiale, Amiens, 18-20 novembre 2009, Amiens, Encrage, (Hier), 2011, pp.259-269.

DE BROUWER, J., « De guerre las ? Les brasseurs bruxellois devant la Justice (1923) » dans VAN YPERSELE, L., ROUSSEAUX, X. (éd.), La Patrie crie Vengeance. Le châtiment des « inciviques » belges au sortir de la Grande Guerre, Bruxelles, Le Cri, 2008, pp. 311-344.

Droit et littérature

DE BROUWER, J., Têtes coupées. La guillotine à Bruxelles au 19e siècle, Bruxelles, Le Cri, 2009.

Journal des Tribunaux

DE BROUWER, J., « Elections ordinales: et pourquoi pas… un dauphin », J.T., 2014, p.488.

DE BROUWER, J., « Elections ordinales: et pourquoi pas un bâtonnier ….catholique », J.T., 2014, p.399.

DE BROUWER, J., « Des bougies pour le Palais de Justice de Bruxelles. Le symposium Edmond Picard », J.T., 2013, p.707.

DE BROUWER, J. « Vente publique des Papiers Portalis: la codification aux enchères », J.T., 2013, p.45.

DE BROUWER, J., « Sauver le Palais. Mais que reste-t-il de l’œuvre de François Verly ? « , J.T., 2011, p.84.

DE BROUWER, J., « En marge de la crise pénitentiaire. Quel sens de rotation pour les portes de cellules ? Une contribution au masterplan Prisons », J.T., 2009, p.698.

DE BROUWER, J., « La prison menace ruine : Forest et les belles heures du système pénitentiaire en Belgique », J.T., 2009, p.438.

MOTULSKY, F., DE BROUWER, J., « Chefs de colonnes », J.T., 2008, p.684.

DE BROUWER, J., « Le droit sur les barricades : mai 68 dans le J.T. », J.T., 2008, p.436.

MOTULSKY, F., DE BROUWER, J., « Le combat d’arrière-garde des avoués français », J.T., 2008, p.234.

DE BROUWER, J., « Au dix-neuvième concours international de plaidoiries de Caen : une porte-parole des sans-voix », J.T., 2008, p.131.

DE BROUWER, J., « Confraternité et jeu de massacre : la rentrée… 1907 », J.T., 2008, p.78.

DE BROUWER, J., « Des « tours d’abandon » aux « boîtes à bébés » : prévention de l’infanticide ? « , J.T., 2008, p.15.

DE BROUWER, J., BACLIN, G., MUSIN, A., « Une fête de famille: l’inauguration du Palais de Justice de Mons en 1848 », J.T., 2007, p.430.

DE BROUWER, J., « Détenus et droit à l’image : les criminels au Musée Grévin », J.T., 2007, p.286.

DE BROUWER, J., « Le Code Da Vinci à la Faculté de droit », J.T., 2006, p.611.

DE BROUWER, J., « Discipliner les prétoires : l’optimisme à l’épreuve du temps », J.T., 2006, p.442.

DE BROUWER, J., « Droit et lettres en Belgique. Colloque des 16-17 mars 2006 », J.T., 2006, p.313.

Articles de valorisation scientifique

COPPEIN, B., DE BROUWER, J., « Capita selecta uit de geschiedenis van de brusselse balie », Informatieblad Nederlandse Orde van Advocaten te Brussel, 2011, pp.1787-1791.

DE BROUWER, J., « La rentrée 1909. Une confrontation politique à fleurets mouchetés », La Conférence [bulletin de la Conférence du Jeune Barreau de Bruxelles], décembre-janvier 2009-2010, p.11.

DE BROUWER, J.,  » ‘L’incompétence érigée en système’ ? Représentations du jury d’assises pendant l’entre-deux-guerres », La Conférence [bulletin de la Conférence du Jeune Barreau de Bruxelles], mai-juin 2009, pp.5-7.

ROUSSEAUX, X., DE BROUWER, J., « Ordre public et sexualités : le contrôle des comportements », carte blanche, Le Soir, 1er août 2009.

DE BROUWER, J., « L’affaire Dreyfus et le Jeune Barreau », La Conférence [bulletin de la Conférence du Jeune Barreau de Bruxelles], novembre-décembre 2006, pp.18-19.

DE BROUWER, J., « L’échafaud même pour les mineurs d’âge ? « , question à l’expert, Le Soir, 28 juillet 2008.

DE BROUWER, J., « Il y a dix ans seulement, l’abolition de la peine de mort », carte blanche, Le Soir, 8 juillet 2006.

DE BROUWER, J., « Quand la peine de mort sévissait en Belgique », questions à l’expert [collaboration], Le Soir, 8 – 13 juillet 2006.

DE BROUWER, J., « Prétoires en péril ? Les femmes et l’exercice de la Justice. De Marie Popelin à Cécile Draps », La Conférence [bulletin de la Conférence du Jeune Barreau de Bruxelles], mars-avril 2006, pp.22-23.

DE BROUWER, J., « Un exemplum vitae ? L’engagement politique et social du Barreau de Bruxelles : la rentrée 1905 « , La Conférence [bulletin de la Conférence du Jeune Barreau de Bruxelles], novembre-décembre 2005, pp.23-24.

DE BROUWER, J., « De l’abolitionnisme à l’abolition constitutionnelle. Il y a 150 ans, la guillotine à Bruxelles », Journal des Procès, 11 mars 2005, n°498, pp.10-15.

DE BROUWER, J., ROUSSEAUX, X., « Le triomphe de Thémis. Il y a 120 ans, l’inauguration du Palais de Justice », Journal des Procès, n.467, 31 octobre 2003, pp.16-20.

Recensions

DE BROUWER, J., compte-rendu de “Frédéric Chauvaud, La chair des prétoires. Histoire sensible de la cour d’assises, 1881-1932”, Crime, histoire et sociétés, vol.18, n°2, 2014, pp.144-146.

DE BROUWER, J., compte-rendu de “Ch. Debuyst, Fr. Digneffe, J.-M. Labadie, A.-P. Pires, Histoire des savoirs sur le crime et la peine”, J.T., 2009, p.271.

DE BROUWER, J., compte-rendu de “X. Rousseaux, G. Le Clercq (éd.), La Belgique criminelle – Droit, justice, société (XIVe-XXe siècle)”, J.T., 2007, p.11.

DE BROUWER, J., compte-rendu de “D. Heirbaut, Hadden / hebben de Belgische ministers van Justitie een civielrechtelijk beleid ?, Mechelen, 2005″, Bulletin d’information de l’A.B.H.C./ Mededelingenblad van de B.V.N.G, XXVIII, 2006, n°2.